Ce château est situé sur la commune des Trois-Moutiers au Nord du département de la Vienne. Il a été tour à tour propriété du marquis François de Rochechouart, puis de René-Charles de Maupeou, et fut acheté par François Hennecart en 1809.  Sa fille, Aimée Alexandrine Hennecart, mariée à Jacques Ardoin, en héritera en 1846 et transformera le château dans ce style néo-gothique éclectique qui perdure jusqu’à aujourd’hui, malgré l’incendie de 1932 qui détruisit presque tout.

Avec cette application pour iPad ou iPhone (à partir de iOS 10), vous pourrez évoluer librement dans les jardins et voir l’intérieur du château reconstitué sous tous les angles, comme si vous étiez en 1889, à la grande époque où Marie Ardoin, fille d’Alexandrine, vivait au château.

Utilisez les deux manettes en bas de l’écran pour vous déplacer dans les jardins, tourner autour du château et même emprunter le pont suspendu installé par Francois Hennecart.

Entrez dans la cour intérieure et admirez l’escalier d’honneur, copie de celui de Blois. Vous pouvez même utiliser un casque de réalité virtuelle « Cardboard » pour ressentir encore plus l’effet d’immersion.

A présent, grimpez quelques marches et entrez dans le vestibule, où sont suspendus une centaine de trophées de chasse.
Depuis le vestibule, vous pourrez rejoindre le salon, avec sa tapisserie « à grotesques » et sa cheminée monumentale, ou peut-être voudrez-vous voir le fumoir?
Explorez l’endroit par vous-même et prenez-en des photos.

Cette reconstitution a été établie avec rigueur en s’appuyant sur des éléments historiques. Les façades du château ont été reproduites fidèlement par une numérisation laser en 3D. A l’intérieur, les pièces ont pu être remeublées d’après les descriptions des inventaires après décès, en particulier celui de Marie Ardoin baronne Lejeune en 1889.  Comme certains meubles existent encore, ils ont ainsi pu être scannés et replacés.

Vous pourrez même découvrir le nom de la pièce située au dessus de l’entrée, dans la tour de l’horloge. D’après le baron Edgard Lejeune, en 1889, il s’agissait du « Chartrier », probablement a cause des placards creusés dans les murs qui devaient abriter autrefois les documents relatifs au fief. C’était a cette époque une chambre, probablement la sienne!

La qualité photo-réaliste de cette reconstitution virtuelle vous donnera vraiment l’impression d’y être.

  • Et prochainement sur Google Play

Cette application a été réalisée par Ludovic Muller et une équipe de passionnés indépendante de la SAS DARTAGNANS ou de l’association « Adopte un Château ».

AA

 

Résultat de recherche d'images pour "prochainement sur google play"